Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • les vérités et LA VERITE

    "La VERITE est un chemin sans chemin.."

    OBYONETAOPY

     

    Texte original par Michael & Sylvain, mais revu et corrigé par moi même, pour dire ce que moi même j'ai envie de dire....la version originale de leur texte est sous ce lien : http://www.unisson06.org/dossiers/spiritualite/verite.htm

     

    J'aborde là un sujet épineux, qui je pense tient à cœur bon nombre d'entre nous, cet incommode problème de la vérité. Peut-on la définir, en avoir une perception globale, que définissons nous par « vérité » et existe-t-il réellement UNE vérité ou simplement un amalgame de vérités relatives qui s'opposent (là encore) sur la forme ? De tout temps l'humain a cherché cette vérité, celle qui, d'après lui, est censée faire de lui un homme libre. Est-ce qu'une vérité quelconque peut réellement nous affranchir de nos limitations, faire de nous des libérés vivants ?

    Je me pose un instant et visualise un peu le parcours de notre chère humanité depuis quelques millénaires, avec sa course sans fin vers la recherche de la vérité, et le plus flagrant qui m'apparait, c'est que je me rends compte, en définitive, que nous avons, pour la plupart, tous et toutes cherché la vérité à l'extérieur de nous-mêmes. Et que ce que nous avons découvert à chaque époque n'étaient en fait que des vérités temporelles, relatives, liées à la surface des choses. Non pas qu'elles fussent de non importance, mais il convient de se l'avouer, elles n'étaient pour la plupart pas si essentielles que ce que nous avons bien voulu croire.

    Par exemple, les clergés des religions organisées se sont vraiment fait passés pour les « experts » de la vérité. En effet, chacun dans son domaine a déclaré au sein de sa propre religion la possession d'une vérité. Vérité qu'il a définie comme immuable, parfaite et intemporelle car donnée par un être divin auquel fut attribués plusieurs noms en fonction du conditionnement culturel.

    Oui, mais alors si la vérité est UNE et indivisible, pourquoi autant de sons de cloches différents ? L'humain est pourtant bien le même partout sur le globe, avec les mêmes qualités, faiblesses et besoins divers. Pourquoi alors est-ce que la vérité de l'un ne correspond pas à la vérité de l'autre ? Et surtout pourquoi au nom de ces vérités permet-on encore aujourd'hui la division des peuples ? Diviser pour mieux régner, est-ce là réellement l'attitude d'un peuple croyant en UNE VERITE qui devrait plutôt UNIR ? Que les croyants nous excusent, mais nous doutons de leur dieu qui est vengeur, belliqueux et qui pour le bonheur des uns, exclu des autres et ou cherche à les maintenir dans les maux et la misere, pour mieux les dominer et appraitre ainsi comme le dieu de tous et toutes....

    Alors que faut t-il comprendre de la RECHERCHE de VERITE ?

    d'abord qu'il y a une différences entre les vérités et LA VERITE .

    Les vérités multiples sont tenaces, ancrées dans l'atavisme et l'inconscient collectif des différents peuples. Les humains semblent y attacher beaucoup d'importance, et bien peu semblent enclins à s'en séparer. Une foi, une conviction, une vérité, qu'elle soit scientifique ou religieuse nous apparaît toujours éphémère, temporelle, relative. Un orateur talentueux peut défendre et professer n'importe quelle vérité, même (et surtout) les pires, l'histoire nous en a donné de tristes exemples ( l'inquisition espagnole, hitler et sa solution finale, bush et sa guerre contre l'Irak, etc ). Mais si une vérité peut être facilement remplacée par une autre au gré des interets divers, c'est qu'elle n'était pas vraiment la vérité. Mais alors pour ce dernier cas, pourquoi garder et s'attacher à ce type de vérités qui ne sont pas LA VERITE et qui sont toujours plutôt figées et si tenaces jusqu'à empecher le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de ceux et celles qui les tiennent pour LA VERITE, ainsi que celui des autres qui subissent des actes contraires à toute vie et ou a tous respects de la Vie ?

    Sans vouloir apporter de réponses toutes faites, nous allons voir dans un premier temps ce que pourrait être LA VERITE, ce qu'elle constitue en nous et pourquoi l'esprit en a tant besoin pour se sentir exister.

    Puis, nous verrons s'il existe malgré tout ceci, une part de vérité unanime, objective, qui parle d'une seule voix en tous et toutes au dela de leurs divisions.

    Pour terminer nous examinerons de près l'état de la vérité actuellement dans nos société modernes, sa substance, ce qu'elle draine, et ses applications dans notre quotidien.

    "Si je cherche, j'ai trouvé, car l'esprit ne désire que ce qu'il possède."

    [Antoine de St. Exupéry]

    La vérité intemporelle, impersonnelle et impermanente

    Comme à notre habitude nous allons parler franchement, sans ambages. Si une personne se sent blessé par ces mots, qu'elle sache qu'elle n'est pas visée en tant qu'être humain, mais que ce sont les systèmes de pensées ( ses idoles de l'esprit ) qui sont la cible ic, car L'être humain est vierge en son cœur de la médiocrité de l'ego, et souvent c'est avec cœur sous influence de l'ego que l'on s'affilie à un système en pensant qu'il résoudra tous nos problèmes. Mais la réalité des faits en est bien souvent différente.

    Brêf résumé de l'Humain :

    L'humain en général est un grand angoissé de nature. Nous véhiculons tant de peurs, de colères, de désirs contradictoires, de pulsions réprimées, de doutes, de frustrations, que notre esprit est un vrai marasme à idées noires et blanches, et parfois grises…en luttes permanentes... La peur du devenir, la peur de n'être rien, la peur de mal faire, la peur du manque, la peur de mourir, la peur de jouir, la peur du noir, la peur d'être heureux, la peur de l'autre, même la peur d'avoir peur (phobophobie) etc.

    C'est invraisemblable le nombre de peurs que nous traînons avec nous durant une vie humaine. On n'arrête pas de tricoter avec pour s'en faire ( s'enfer ) des écharpes, afin de se protéger des autres et surtout de soi-même, que l'on ne comprend pas toujours. Alors les mécanismes de défense, ( les écharpes ), deviennent cuirasses, forteresses, armes, légions, dans cette société contradictoire, à la fois individualiste et conformiste, où la spontanéité de l'âme qui rime avec LIBERTE et LUMIERE est rabrouée depuis bien longtemps, par les ecoles de la peur, par le systeme du travaille et du Marché Financier, au lieu d'être encouragée.

    Comme remède à ces angoisses de vie, de liberté, et de LUMIERE que la socialisation a rendues légitimes par tout un tas d'artifices et de contraintes, on a décrété par une espece d'esprit collectif, depuis des temps lointains que seule la VERITE de ce qui est CONCRET et SAISISABLE fera de nous des hommes libres, nous faisant surgir au dessus du chaos de nos vies. Mais de quelle vérité parle t-on ? De celle de Yahvé, d'Allah, du Christ, de Bouddha, de Krishna, de Zeus ou d'Osiris ? Ou peut-être de la vérité de l'homme,  de l'alcoolique qui noie son angoisse dans la boisson, du dépressif qui ne croit plus en rien, de l'obsessionnel qui se rassure avec des rituels de collections ? Ou encore de celle de l'ulcéré qui somatise, du malades qui n'a plus la force de se battre ? du drogué qui ne peut plus vivre sans sa drogue......

    RELIGIONS ORGANISEES, DOCTRINES SCIENTIFIQUES et ou POLITIQUES, NEVROSES, ADDICTIONS, SOMATISATIONS : même combat non ???. Toutes sont des moyens plus ou moins habiles de fuir l'angoisse de l'Inconnu, de la Liberté donnée qui nous fait nous poser tant de questions sur nous mêmes et de LA LUMIERE qui nous fait voir nos defauts qui sont POURTANT necessaire de corriger, si on veut aller vers le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de nous memes. Bref en cristallisant nos peurs, nos doutes sur une ou plusieurs pseudo-vérités, on s' empechent ainsi de faire les efforts de CHERCHER la VRAIE VERITE qui se câche derriere toutes choses et toutes situations de la VIE...

    Comment s'y retrouver là dedans ? Pas simple chers amis, en effet. On peut comprendre que beaucoup abdiquent et plongent dans n'importe qu'elle vérité « clé en main » pour fuir le tiraillement intérieur du doute et la profonde irrationalité de nos âmes. Le doute est une arme à double tranchant. Il peut être un outil pour déjouer les illusions des croyances toutes faites, mais n'apporte aucune réassurance face à la multiplicité de la vérité. La vérité ne peut qu'être UNE, ce qui n'est pas contradictoire avec sa multiplicité, son impermanence, son intemporalité et son impersonnalité. Car nous sommes une seule humanité, avec des besoins communs.

    Mais que se passe t-il quand deux êtres conditionnés par deux vérités différentes se rencontrent ? Trois options possibles :

    a) Ils se battent entre eux pour affirmer leur verité comme meilleure que celle de l'autre et le vainqueur aura la meilleure part de Marché.

    b)  Ils s'ignorent, se tournent le dos, et chacun pour soi, chacun sa vérité.

    c)  Ils échangent sur leurs vérités et tentent d'en trouver les points communs.

    Concernant l'éventualité a), je pense que l'histoire humaine en a très largement soupé de ce genre de comportements, et je ne vais pas m'éterniser là-dessus. Nos livres d'histoire regorgent de ce type d'attitude et de ces phrases à l'emporte pièce du genre : « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

    Pour la seconde b), c'est déjà un peu mieux. Mais s'ignorer est t-il possible dans notre monde moderne à toutes choses globalisés, où chacun est connecté au monde entier, où les idées circulent à vitesse grand V, et surtout où chaque état cherche à grappiller un peu de territoire et de fidèles chez son voisin. Non, c'est inconcevable, nous vivons sur la même planète, s'ignorer signifie couper la vie de la VIE, et chacun de nous fait partie d'un tout inséparable.

    Chacun sa vérité c'est comme « chacun sa merde »  : une attitude égotiste non exempte de haine, basée sur la peur de perdre sa propre vérité face aux certitudes du voisin. Mais si l'autre en face avec sa vérité semble être heureux, pourquoi moi avec ma vérité suis-je alors malheureux ? L'ego ne peut admettre la verité de l'autre comme pouvant etre parfois meilleure que la sienne. Et souvent, soit il se soumet à la vérité de l'autre par interet pour mieux la demollir ensuite, soit il fera tout pour ne plus avoir à subir cette verité qui derange la sienne et pratiquera l'exclusion, voir pire la destruction. Car n'oublions pas que l'ego est puissant à nous faire croire que ces verités sont LA VERITE....mettez lui n'importe quelle vérité, si il est persuadé que seule la sienne c'est la bonne, alors il sera indecrottable.....même si le Monde entier se rassemblait autour de lui pour lui faire voir la VRAIE VERITE.....

    La troisième option c) est, vous l'aurez saisi, celle qui m'apparaît la plus progressiste, vous verrez par la suite qu'une fois cette étape dépassée une quatrième apparaît.

    Donc, avec la troisième option, chacuns échangent leurs vérités, et petit à petit, ils se rendent compte qu'elles sont identiques dans le fond commun mais pas dans la forme. Les mots, les rites et les imageries diffèrent, mais ils tendent tous finalement au même but : le bonheur humain et le LIBRE.

    Alors là que faire ? Soit on reste chacun chez soi, tout en sachant que l'autre vit la même chose mais avec des mots différents. Soit on laisse de côté les formes qui nous divisent et qui n'ont plus lieu d'être, et on se focalise sur le fond commun, sur cette « Sophia Perennis » ( sagesse éternelle ) essentielle à la vie, qui constitue notre racine commune avant que l'ego n'ai engendré de clivages, pour tenter d'assurer sa domination...

    La quatrième option qui arrive une fois que l'on applique la troisième, et qui me  semble être la plus appropriée, à ce que le monde à vraiment besoin, serait de désapprendre, de se déconditionner, de se detacher volontairement des formes anciennes de vérités ( des deux options 1 et 2 ) qui ne sont plus bonnes pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de SOI ( ) pour apprendre à se focaliser sur ce FOND COMMUN, que constitue LA VERITE UNIVERSELLE qui nous ANIME, et de faire AVEC une SYNTHESE de nos différences par ce qui les fait se complementer, la seule ACTIVITE HUMAINE qui vaille le coup ? et que cette chanson de CROQUENOTE illustre assez bien de manière assez agréable et talentistique :

    Voir le Fichier : CroqueNote-Melanger.mp3 

    Car qu'on le veuille ou non, " nous sommes tous relié », ce qui implique que nous partageons un héritage commun et que les divisions sont créées et ou entretenues exprès par certains à des fins de désunion, pour mieux profiter de notre heritage à notre place.

    Et oui faut être un peu khon pour le nier, toutes et tous nous souhaitons les mêmes choses pour nous, nos enfants, la biodiversité, l'environnement, l'amour, la Vie...mais tant que l'on vivra dans l'option 1 et 2 ( comme expliqué si dessus ), nous ne pourrons aucunement y parvenir et nous ferons même le contraire de ce qui conduit à ce que nous souhaitons vraiment, parfois même sans s'en rendre vraiment compte......

     Etendons donc notre POUVOIR au-delà des vérités subjectives, partielles et ephémeres, car là EST LA VERITE. Pas la vérité relative que nous connaissons que trop bien, pas celle non plus qui rassure notre ego grâce aux formes clivatrices et à la manipulation. Au contraire, c'est une VERITE qui RAYONNE de l'intérieur pour ECLAIRER tout l'extérieur. Une VERITE qui fait L'UNION de l'ésotérique et de l'exotérique, comme celle de toutes nos dualités et qui ne peut ni s'acheter, ni se vendre et encore moins se posseder....

     LA VERITE VRAIE a pourtant été révélée depuis la nuit des temps à l'humain et continue de l'etre de tout temps. Elle est même inscrite au plus profond de son cœur de vie dans LA VIE, dans le moindre de ses atomes, parce que L'homme est issu de SA SOURCE PREMIERE ORIGINE de toutes Origines et qu'il ne peut absolument pas avoir de vie sans !

    Mais est-ce l'intérêt de ceux et celles qui cherchent à nous dominer pour nous asservir à leur Marché de dupe, qui ne les enrichit sans cesse qu'eux en particuliers, en nous donnant sans cesse que les miettes, vite reprises dans des factures de plus en plus importantes ( en sommes à verser pour les payer ) et de plus en plus nombreuses....pour eux une VRAIE VERITE qui appartient à chacun parce qu'ELLE est SOURCE ORIGINE PREMIERE de TOUTES Origines de LAQUELLE tous et tous sont ISSUS, et à LAQUELLE tous et toutes peuvent d'ils et d'eux même sans cesse RETOURNER pour se CULTIVER, cela n'est pas concevable pour leurs afaires financières, puisque en plus d'être VRAIE VERITE, ELLE est aussi GRATUITE..;et qu'elle permet de se passer de leur autorité ?

    Et non, connaissant un peu la nature de l'ego humain, on s'en doute que la VRAIE VERITE il ne faut pas s'attendre à ce que celles et ceux qui cherchent à nous dominer pour nous asservir à leurs profits, ils ne faut pas s'attendre, à ce qu'ils nous EN parlent, à ce qu'ils nous guident vers ELLE..... car eux ne lâcheront rien et continueront à propager leurs inepties à travers le monde, comme palliatif à leurs désespoirs, leur peurs, leurs doutes, teintés d'un pseudo amour qu'ils disent divin pour ne pas effrayer le chaland qu'ils cherchent à niquer ; regardez leurs livres de lois ne parlent jamais ( ouvrez un code penal et cherchez y le mot amour et revennez me dire si vous l'avez trouvé une seule fois et où ), car leur emploi et ou citation de divin, n'est pour eux qu'une carotte pour mieux conditionner l'âne à suivre et pour mieux faire que les gens se divisent entre croyants et incroyants, pour leur vendre des armes, quelle tristesse !

    Toutefois si eux ne lâcheront pas de si tôt leurs faussetés et leurs illusions. Nous avons le choix de vivre sans passer par leur case depart et ne pas toucher leurs 20 000 francs, en etant LIBREMENT créatifs de notre spontaneité au quotidien. Nous avons le choix, de ne plus aller entretenir leur moulins financiers de la mort, en recreant partout et surtout le LIEN de solidarité, d'assistance et d'UNION qui nous manque tant, et pour les générations futures de leur proposer un monde plus propre, plus sûr parce que plus UNI dans une VISION des DIFFERENCES par ce qui les COMPLEMENTE.....

    Quand on étudie un peu l'histoire humaine, l'authentique, on se rend compte quand même qu'il y a eu un avant les religions organisées et un pendant et qu'il y aura aussi un après. L'archéologie nous a démontré comment les religions organisées on récupéré les spiritualités qui les précédèrent (chamanisme, hermétisme, gnosticisme, mystique égyptienne, mystique grecque, philosophie universaliste, paganisme et autres), dans le but de créer un objet de leur pouvoir suprême, génial usurpateur de la VRAIE RELIGION qui est aussi LA VRAIE VERITE.....

    Les spiritualités pré- religions organisées vivaient en harmonie avec la nature.

    Le sexe était sacré, considéré comme une voie d'élévation spirituelle à part entière

    ( voir TANTRISME et TAOISME http://tao1.hautetfort.com).

    Avant ls religions organisées, le corps était vénéré naturellement en tant que véhicule du DIVIN et de l'âme. Il existait une perception divine unitive, intuitive cosmique, une foi profonde en l'univers. Les noms et les habits n'avaient qu'une importance fonctionnelle, ni aucun status symbol.

    Les religions organisées à l'inverse ont pris un peu de bon et de touchant, en chacune de ses spiritualités, histoire d'offrir une petite carotte, suivit de beaucoup de moins bon afin de brouiller l'esprit et de rendre confus le coeur, conditions nécessaires, pour pouvoir introduire leur poison et parvenir à la domination et à l'asservissement.

    Avant les religions organisées, les spiritualités, bien qu'elles fussent certes différentes sur la forme, se respectaient toutes sur le fond. Elles étaient pour l'unité du peuple humain avec le cosmos. Etudiez donc ces spiritualités avec intérêt, chez les peuplades primitives, vous constaterez que leur approche n'est pas si éloignée de celle que nous essayons de proposer au sein de ce texte....

     Nous n'inventons rien, nous essayons juste de rétablir à notre niveau un équilibre trahit par la mégalomanie de l'homme depuis des millénaires. Attention, nous ne sommes que des hommes et non des saints ou des sauveurs, et si vous pensez néanmoins que tout ceci n'est que fantasme, alors pensez ce que vous voulez....mais nous savons que : les vérités que proposent tous les vendeurs d'illusions ne sont rien comparées à LA VERITE ULTIME qui TOUT ANIME, et que chacun de nous porte en lui ou elle parce qu'il et elle en sont TISSE...

    Tout est en nous.

    Après, nous pouvons aussi comprendre que le mental ait encore besoin de « preuves » pour se stabiliser avant le grand saut du « non-mental » ou saut du coeur. Nous ne critiquons pas le travail des uns et des autres, parfois nécessaire si l'intention est correctement dirigée vers la volonté de se libérer, et même vivement recommandé pour AIDER à L'EVEIL GLOBAL de tous et toutes.

    Mais si vous voulez des preuves, vous en aurez tous les jours ! Si vous vous focalisez votre cœur dans sa SOURCE Vie dans LA VIE, intuitivement vous saurez comment les choses sont et comment elles fonctionnent vraiment, sans avoir à les dissequer et ou à les detruire pour les observer, ( comme en est trop friand l'ego ) et ces intuitions se feront voir dans leur LUMIERE de REVELATION qui vous servirons de SIGNES CLAIRS IMPERISSABLES, bien plus avantageux que les preuves qui elles sont perissables...

     Si demain vous vous retrouvez dans une situation de danger imminent ou de survie, par exemple, vous retrouveriez vite en vous cet état de focalisation sur ce qui est vraiment essentiel, sans chercher à préserver votre ego et ce malgré le fait que votre « soi-disant » chemin ne soit pas terminé. Et cet exemple montre bien que, arrivés à un moment donné dans notre vie, il faut que nous sachions faire preuve de fermeté envers notre esprit, et que nous nous fassions presque violence afin de plonger dans l'inconnu avec la lumière suffisante dans le cœur, suffisamment forte pour ne jamais se retourner dans les conditionnements passés et vivre chaque jour comme le dernier.

     En vérité, il n'y a pas de chemin particilier pour trouver et ou RETROUVER la VRAIE VERITE ou plutot, c'est un CHEMIN sans chemins apparents, juste un choix à faire dans l'orientation que l'on donne à notre vie, chemin inverse à ce qui cause nos miseres et nos amux et à ce qui entretien, nos doutes, nos peurs, nos faiblesses et nos manques.....Nul besoin de savoir ou de bagage culturel, juste RETOURNER en soi les tendances vers la periphérie, pour plus de PROFONDEUR et agir pour le TOUT est en nous.

    mais alors que faire de La vérité temporelle et objective ????

    Là c'est une autre démarche, qui peut être complémentaire. Une fois que l'on a réalisé la VRAIE NATURE de la VRAIE VERITE en nous, vérité intemporelle qui défie le temps, alors on peut se mettre à chercher la vérité temporelle sans peur de s'y perdre et ou de s'y retrouver asservit. Car la connaissance de la verité temporelle est aussi importante pour se connaitre soi même et son environnement...

    La vérité temporelle a toujours été un bien prisé par les pouvoirs dominants, car ils savent très bien ce que l'humain non libéré de son ego désire plus que tout : la SECURITE et le RECONFORT d'une vérité aseptisée, edulcolorée, qui ne les engage à rien. Et là, ils sont heureux pour suivre son autorité et ainsi perdre leur propre autonomie dans une cage dorée.

    La majorité baisse les bras face au travail de changement pour le DEVELOPPEMENT du MEILLEUR d'ils et d'eux mêmes...et se soumet au plus facile de la verité temporelle, parce que le travail intérieur de retrouver la VRAIE VERITE prend du temps, est long et bien souvent peu gratifiant pour les sens.

    Pourtant c'est bien pour les richesses temporaires qu'offrent les verités temporaires que les dominants et ou les voulant dominer cherchent à profiter en nous tirant systématiquement vers le bas, dans des travails usage de forces sans LUMIERE, car tant que l'humain est sous pression, croulant sous les soucis, le boulot, la famille, les factures, les impots et le reste, il n'aura ainsi pas assez de temps pour APPRENDRE à se connaître lui-même dans sa VRAIE VERITE en CONNEXION VIVE avec TOUTE VERITE et se soumettra plus gentiment à tout ce qu'on lui proposera, parce qu'il ne percevra pas autre chose que le saisissable et le concret ( achetable et vendable ) qui lui est proposé, et là la boucle est bouclée, les dominants et voulant dominer ont les esclaves qu'ils veulent pour grossir leurs paradis fiscaux......

    Le pare-feu à tout ceci dans un premier temps, sera la compréhension de ce fonctionnement qui tire sans cesse vers le bas, ensuite, ce sera de trouver le point crucial, qui permet d'eviter la dispersion en tout cela, et ensuite le trouver l'acte fait à temps qui permet de RETOURNER à la VRAIE VERITE, la vérité intemporelle SOURCE PREMIERE ORIGINE des Origines de TOUT qui permet CONNAISSANCE sur TOUT et aussi TOUTE PROTECTION.

    Rien qu'avec ce RETOUR là, de vos plus bas instincts sur une hauteur NOUVELLE de VERITE, vous pourez déjouer la majorité des envoûtements des prédicateurs de la science materielle seulement materialiste et des religions organisées.

    Sachez que le « besoin de vérité » n'existe en soi que lorsque l'ego n'a pas assouvi son besoin réassurance.

    L'humain édicte des vérités en dogme et se crée des névroses et des addictions très tenaces, car il sent au fond de lui qu'elles sont des vérités éphémères non fondées sur l'essentiel et donc cherche à les ancrer tristement par la force.

    Il impose par la force,

    car la peur de se tromper est trop puissante.

    La QUETE de la VRAIE VERITE fait trop mal à l'ego car il ne supporte pas l'invisible, l'insaisissable, l'incirconscriptible, qu'il ne peut ni vendre ni acheter, et ELLE le propulse à la dissolution complète de son autorité sur nous.

    Les verités temporelles, voila de quoi se nourrissent les religions et les politiques organisées de la société de consommation et voila avec quoi elles cherchent à nous nourrir cat Ils connaissent vos faiblesses, vos peurs et votre désir de sécurité, de plaisir facile et autres, alors ils jouent avec vous. Ils vous offrent ce que vous attendez, mais en échange, ils demandent que vous leur offrez votre soumission totale.

    A vous de choisir !!!

    Soit une vie sans prise de tête,par l'adoption des verités temporelles comme SEULE VERITE

    où vous vous laissez bercer par le système, dans une CAGE DOREE, sans contrariétés mais aussi sans, libertés, sans expansions créatrices et sans évolutions significatives, bref une vie étriquée et terne.

    Soit vous refusez leurs paradis artificiels et vous choisissez la VRAIE VERITE

    au dessus des verites temporaires,

    qui est aussi

    VRAIE LIBERTE, VRAIE CREATIVITE et VERITABLE DEVELOPPEMENT du MEILLEUR de VOUS. 

    Personne ne peut vous donner LA VERITE, parc e que personne ne peut LA posseder à lui ou elle seule. Aucun livre, aucune religion ne possède la vérité. Si ils disent detenir la vérité, alors ce n'est déjà plus la vérité, car la VRAIE VERITE n'est pas accessible au vouloir posseder et demeure non manifestée, car LA VRAIE VERITE est en vous et nulle part ailleurs. ELLE n'est ni dans le ciel, ni sous terre et encore moins dans un temple exterieur. L'absolu EST et a TOUJOURS été en vous depuis que le monde est monde, parce que vous êtes tissé de lui et que sans lui vous ne pourriez même pas être.

    Même le Christ lui-même l'a crié, il ne fut jamais entendu. Les gnostiques avaient compris son message authentique qui figure dans l'évangile apocryphe de Thomas découvert au 20 ème siècle en Egypte. La phrase-clé de son enseignement énonce : « Le royaume de Dieu est en vous et tout autour de vous, pas dans les édifices de bois et de pierres. » Et qui a vraiment voulu comprendre cette phrase, surtout pas les ecclésiastiques qui y ont vu une menace à leur hégémonie sur les masses que l'on draine dans l'ignorance et la bêtise.

    Quelle personne se disant « vrai religieux » pourrait ignorer le sens profond de cette phrase, et encore continuer à croire en ce que raconte le Vatican en terme d'absurdités et de mensonges depuis tant de siècles, c'est à n'y rien comprendre.

    Mais qu'est-ce que veut l'humain au juste ? Qu'attend t-il pour enlever la boue de son visage ? Un messie ? Le retour du Christ qui lui dira : « Mon gars tu t'es planté, on t'a manipulé et on a perverti mon message universel. » Et là comment se sentira le monde devant cette vérité toute nue, si simple que le mental et l'égoïsme humain n'ont pu la sonder ? Qu'est-ce que l'humain attend ? Il va voir à droites, à gauche,parcours parfois des distances collosalles, s'engage dans n'importe quel parti, clan, secte, etc, car il croit que l'autre détient la vérité et qu'en se soumettant à cet autre il aura lui aussi la vérité.

     

     Mais personne ne va voir le type qui vous dit : « La vérité est en vous, vous n'avez rien à chercher en dehors, vous avez déjà tout en vous suffit juste de vous y EVEILLER doucement peu à peu, petit à petit. » .

    Non, bien sur, trop facile disent dejà certains, qui préfèrent la personne qui va leur dire : « Je détiens la vérité, soumet toi à moi et donne moi toutes tes richesses, toutes tes forcese, tout ton travail et alors tu auras la rédemption et le salut de ton âme. »

    Drame humain que cette chute en se déchargeant de sa propre luminosité intérieure, pour aller vers celle qu'il croit voir chez les autres, en croyant qu'un morceau de papier usé, qu'un bout de pierre ou de bois taillé, sur un autel quelque part, représente la vérité.

    Quelles foutaises ! Quelle humiliation de notre part de rejeter et ou de s'abstenir du DIVIN en nous en allant vers des dieux d'exterieurs qui pour la plupart ne sont même pas des dieux, car ils ont renoncer à ce qui pouraient en faire des dieux !

    Alors c'est ça la vie que le beaucoup veut, pour laquelle ils votent souvent ?

    Vivre par procuration, croire bêtement tout ce que disent les autorités religieuses, politiques organisées, qu'elles soient névrotiques ( les tics du president francais de 2007 en sont un fort clin d'oeil non ??? ) ou scientistes, par peur de faire usage de sa propre liberté et de la vivre pleinement ?